Le japonais, une langue riche en couleurs

Je partage cet article :

Origamis colorés
Grues colorées en origami, par Wanderlass sur Pixabay.com

Vous êtes-vous déjà penchés sur les noms de couleurs en japonais ? Si vous avez l’occasion de lire les livres Harry Potter dans cette langue, vous découvrirez que les Japonais ont un vocabulaire extrêmement riche pour désigner précisément les nuances de couleurs.

Dans les livres Harry Potter en japonais, vous ferez la rencontre de tout un tas de nuances de marron, de bleu ou de violet. Comment ne pas être frappé par le teint blafard (ao-jiroi 青白い) de Drago Malefoy ou par le costume violet foncé (濃紫 ko-murasaki) d’Albus Dumbledore dans sa jeunesse ?

Un vocabulaire très imagé

Si vous avez appris les couleurs de base en japonais, vous connaissez le mot générique pour désigner le marron : cha-iro (茶色), autrement dit la « couleur du thé ». Harry Potter vous fera découvrir deux autres nuances : kuri-iro (栗色), la « couleur du marron » (le fruit), et tobi-iro (鳶色), la « couleur du milan » (l’oiseau). Tous ces mots japonais ont l’avantage de susciter en nous des images, avant même que l’on cherche un équivalent en français. Mais tout de même, concrètement, quelle est la différence entre le marron de base, le marron du fruit et le marron du milan ?

Votre traducteur mène l’enquête !

Loupe
Feuilles d’automne et loupe, par kevinbism sur Pixabay.com

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le dictionnaire bilingue n’est pas le meilleur ami du traducteur. Pour preuve, lorsque j’y ai cherché rapidement les deux nuances kuri-iro et tobi-iro, j’ai obtenu le même résultat : châtain/marron.

Comme le disaient toujours mes professeurs à l’université, mieux vaut consulter les dictionnaires unilingues, qui sont beaucoup plus riches en informations. On poussera ensuite ses recherches à partir des indices que l’on aura dénichés dans les définitions. Cette fois-ci, je vous ai trouvé un bel indice dans les exemples du dictionnaire : on peut utiliser kuri-iro pour parler de la couleur des cheveux. Qui dit couleur de cheveux… dit sites Web sur la mode.

Bingo ! Je vous ai déniché deux sites très complets pour explorer le monde des couleurs au Japon :

  • FashionGuide.jp : pour ceux d’entre vous qui maîtrisent le japonais, vous trouverez sur cette page une liste fournie de noms de couleurs, avec les caractères japonais, leur prononciation, un aperçu de la couleur et le code en hexadécimal ;
  • Colors.JapaneseWithAnime.com : pour les autres, je vous propose un site en anglais, moins fourni, mais qui a le mérite de vous donner les prononciations en caractères occidentaux et parfois même le sens littéral des caractères japonais. Ici encore, vous avez droit à un aperçu de la couleur et à son code en hexadécimal.

Comment traduire les noms de couleurs en français ?

Que vous travailliez dans le domaine de la mode, du luxe ou même des boissons alcoolisées, vous pouvez être amenés à traduire des noms de couleurs. Heureusement pour vous, ce sont des domaines liés au marketing. Vous pourrez donc bien souvent laisser libre cours à votre imagination et opter pour la formulation qui vous parle le plus (les joies de la transcréation !) ou vous référer à un vocabulaire déjà fixé par les usages.

Si vous manquez d’inspiration ou si votre choix de mots peut avoir de lourdes conséquences (je pense surtout à l’art ou à la peinture en bâtiment), vous pouvez consulter la référence absolue en matières de couleurs : le nuancier Pantone. Même si son nom ne vous est pas forcément familier, je suis sûre que vous l’avez déjà croisé dans un magasin de bricolage.

Nuancier Pantone
Nuancier pantone, par Yanns sur Pixabay.com

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de traduire quelques noms de couleurs, de l’anglais vers le français, pour un constructeur automobile au Canada. J’ai découvert que nos amis Canadiens aiment eux aussi faire appel à des expressions imagées. D’ailleurs, en consultant des magazines sur l’automobile… je suis tombée sous le charme du brun caribou ❤ ! Et vous, avez-vous un nom de couleur favori ?


Je partage cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *